Inventeur : George WISEMAN

George WISEMAN

Un des inventeurs en tête dans la ruée vers la place du marché vit loin des centres de grande consommation. George WISEMAN vit en Colombie-Britannique, dans une ferme des Rocky Mountains, lorsqu’il ne voyage pas à travers le monde en tant que consultant à l’énergie. Là-bas, entouré de forêts, cet expert en électronique autodidacte écrit des manuels d’introduction destinés aux personnes passionnées par les nouvelles énergies, et fait des expériences dans son atelier rustique.

WISEMAN a mis la technologie LTPC en pratique sous forme d’une pompe à chaleur ; c’est une machine qui puise la chaleur dans une substance dont la température est légèrement plus élevée que la température ambiante. Par exemple, le fait de jeter des effluves chauds d’une usine dans une rivière, fera monter la température de l’eau. Cette chaleur peut être captée par une pompe à chaleur.

George WISEMAN generatorUne pompe à chaleur utilise un fluide qui passe de l’état liquide à l’état gazeux à – 4,4° C ou même moins. Par contre, une machine à vapeur classique utilise un fluide qui passe de l’état liquide à l’état gazeux – vapeur – à une température de 100° Celsius. Donc, au lieu d’utiliser de l’eau bouillante, la pompe à chaleur utilise des fluides dont le point d’ébullition est à basse température. Le changement d’état est un concept relativement simple. Un liquide peut soit refroidir jusqu’à devenir un solide ou s’évaporer sous forme de gaz. Les états solides, liquides et gazeux sont connus comme étant les différentes phases par lesquelles peut passer une substance. Et lorsqu’une substance change d’état, ou elle se contracte, ou elle se dilate. La phase de dilatation crée une pression qui peut alimenter un moteur. Il est plus efficace d’utiliser un fluide à point d’ébullition à basse température qu’un fluide à point d’ébullition à haute température comme l’eau, parce que le premier peut puiser la chaleur quasi dans tout milieu, même s’il est très froid.

Mais bien qu’une pompe à chaleur ne soit pas nuisible à l’environnement, elle perd toujours de l’énergie – la chaleur est perdue par le condensateur de la pompe, la partie qui refroidit le gaz jusqu’à l’état liquide. TESLA conçut une pompe à chaleur sans condensateur, et a donc éliminé la partie qui rejette la chaleur. Le système à LTPC de WISEMAN, construit d’après les plans de TESLA, recycle la chaleur non utilisée afin de rendre le système plus performant. Il peut prendre la chaleur dans l’air, la terre ou l’eau et la convertir en électricité.

La pompe à chaleur de WISEMAN semble tout à fait appropriée pour une ferme, mais que pourraient en faire des citadins ? WISEMAN envisage un certain nombre d’utilisations, puisque la pompe peut puiser dans toute grande source d’énergie qui aurait emmagasiné de la chaleur, comme les mers et les lacs – et même les lacs artificiels. Cela signifie que la pompe de WISEMAN peut, par exemple, être utilisée pour refroidir le réservoir d’eau d’une ville, en réduisant les pertes en eau dues à l’évaporation, et parallèlement la pompe produit de l’électricité pour alimenter les conditionneurs d’air de la ville. WISEMAN pense également que sa technologie peut être utilisée dans l’industrie. Une usine pourrait utiliser la chaleur perdue lors de processus de fabrication divers, pour la convertir en électricité. Ceci réduirait la facture en électricité de l’entreprise et augmenterait sa marge bénéficiaire. Cette production complémentaire d’électricité veut dire que l’usine pourrait revendre du courant à la compagnie électrique, augmentant encore ses profits.

Le système de WISEMAN a deux caractéristiques intéressantes :

  • Un collecteur de chaleur du soleil, bon marché et efficace – une parabole qui ressemble à un radar, recouverte d’un film réflecteur.
  • Un design qui fait appel à des matériaux peu coûteux, ce qui permet à un mécanicien de construire, dans son arrière-cour, un système pour sa maison d’un rendement de 1 à 5 kilowatts pour moins de 1000 $, batteries comprises – c’est-à-dire pour un dixième du prix de revient d’une installation de panneaux solaires classiques.

Tous ces passages, résumés et citations sont issus d’ Énergie libre et technologies disponible sur Amazon.fr. J’en ai simplement filtré et rassemblé l’essence – Emmanuel FESSELIER

Retourner à la liste des inventeurs